Mougeon

From Wiki GDC
Jump to: navigation, search

Espèce autrefois rare, aujourd'hui plus fréquente, mystère animal, mystère scientifique, le Mougeon n'a pour l'instant été aperçu que sur certains forums, tel que Gueguerre de gamekult et, bien sûr, GDC.

Extrêmement volatile (hoho), ceux qui ont eu la chance d'en capturer, ou même d'en l'observer assez longuement dans leur milieu naturel (si milieu naturel il y a) pour établir un recensement viable sont encore rares, mais heureusement pour la science leurs effectifs augmentent enfin depuis environ 2017 et les bergers qui les élevaient dans le plus grand secret pour leur haut rendement financier commencent eux aussi à se révéler et être plus loquace mais certains mystères les entourent encore, et même leur apparence n'est pas certaines, les bergers refusant qu'on les prennent en photos!

Les informations de cette fiche sont donc encore de l'ordre des suppositions et à prendre avec d'extrêmes précautions.

Aux dernières nouvelles les mougeons seraient, du fait de leur extension, présent un peu partout et dans tous les milieux depuis le jeu vidéo jusqu'à la politique mais cette dernière n'est pas en rapport avec GdC.

Mougeon.jpg

Représentation d'artiste


Biologie, Méthode de reproduction.

D'après ce qu'on en sait, le Mougeon est une mystérieuse variation biologique et en aucun cas génétique, ils ne transmettent donc pas leurs caractéristique à leurs enfants, on ne peut même pas réellement parler de reproduction.

Certains cas sommairement étudiés, les mougeons détestent tout ce qui est scientifique et ont tendance à fuir à l'approche d'un zoologiste même en présence d'un berger, permettent d'établir une successions de fait qui expliqueraient PEUT-ÊTRE comment on devient un mougeon.


De fait le mougeon est une fusion entre un mouton et un pigeon.

L'organisation interne des Organes est encore inconnue, aucun des mougeons repérés n'ayant voulu être disséqué vivant ou donner son corps à la science (sans parler de leur tendance à être volatile). Mais on est en droit de supposer que les organes internes sont bien ceux du mouton, seule la tête (et donc le cerveau), par l'extrême stupidité du sujet, serait issu du pigeon.

A partir de là beaucoup de questions se posent: Qu'était donc le mougeon avant sa transformation? Pigeon ou mouton, mouton ou pigeon? Pourquoi et comment s'est il transformé en cette aberration de la nature? Comment les  spécimens repérés (de plus en plus nombreux) avec des IP bretons ont ils pu garder un anus viable, sans incontinence, hémorroïdes, fissures, cancers, etc... après le passage des trop nombreux fermiers?

Au bout d'une longue recherche, voici nos hypothèses.


Genèse.

A l'origine le mougeon n'est ni un pigeon, ni un mouton. Tous les faits confirmés ces dernières années prouvent que le mougeon était à l'origine un être humain au corps tout à fait normal mais à l'esprit pas toujours très sain.

Pour devenir un mougeon il suivrait dès lors deux étapes.


Etape1.

La première étape est la transformation en mouton.

L'être humain, à force de trop suivre une marque, un studio de développement ou une licence, entamerait un long processus de métamorphose. Sa dentition se transformerait en premier lieu pour s'adapter au broutage, la nutrition la plus adapté au manque de jeux chronique, car permettant de consommer le plus longtemps possible pour un rendement énergétique excellent, le mougeon est ainsi capable de tenir en mode économique pendant de longs mois.

Ensuite on observe une modification de sa colonne vertébrale.

A force de rester parfois des mois à quatre pattes, l'homme-mouton (faute de terme adéquat) perdrait sa capacité bipède. La toute dernière transformation concernerait son portefeuille, il recouvrirait totalement le corps de l'homme-mouton et les billets seraient remplacés par un long poil soyeux et blancs, la coloration résultant des litres de foutre dégagés à force de se faire enculer par son berger (Appellation scientifique pour PDG d'une marque donnée ou d'un studio de développement).

La transformation en Mouton serait ainsi achevée.


Etape2.

Si la première étape de transformation n'a jamais été exceptionnelle et est même plutôt fréquente (voir les excellents travaux de mon confrère [(Codygno]]: "Identification et lutte contre les moutons", ed. GDC collection Pavay), la seconde étape est, elle, encore difficile à cerner mais les recherches commencent enfin à évoluer, car cette étape, exceptionnelle il y a encore quelques années devient aujourd'hui plus fréquente (à cause d'une déficience d'intelligence beaucoup plus marqué sur les jeunes générations) même si ne manifestant pas de symptôme apparent.

On peut supposer (aujourd'hui on en est même à la quasi certitude) qu'à force d'enculades nombreuses, dilatées et profondes, le sperme du berger remonte le système nerveux jusqu'au cerveau, l'atrophiant de manière drastique tout en y apposant sa marque de manière indélébile. L'hypothèse d'une telle horreur peut supposer une résistance accrue à la douleur rectale (Syndrome Paris Hilton). Ce qui expliquerait pourquoi les mougeons sont toujours en bonne santé en Bretagne comme on l'a vu précédemment.

Les symptômes ne se font voir qu'après coup et concernent uniquement les capacités cognitives. Le processus de différenciation étant subtil je vais donner quelques exemples assez marqués


-Mouton: "C'est chouette le Home, on peut se balader partout et faire du billard LOL!"

-Mougeon: "C'est chouette le Home, on peut sa balader, faire du billard et acheter des canards en plastique LOL!"


Comme vous le voyez, le différence est infime mais néanmoins présente, ce qui nous amène à :


L'étude comportementale.

Un mougeon se distingue donc, comme nous vous l'avons démontré plus haut, par l'indifférence par rapport à l'arnaque, même la pire des pires.

Là où un mouton évitera de cautionner tout et n'importe quoi par instinct de préservation, de honte, ou même d'objectivité, le mougeon suivra aveuglément sa marque fétiche, quoi qu'il arrive et quoi qu'elle fasse.

Boosté par la cotation de la laine très avantageuse en bourse. Le mougeon a donc tout le loisir d'engraisser son berger. Certains avouent ( "Mougeon Millionnaire", ed GDC collection Seguin) éprouver un plaisir pervers à agir ainsi, montrant donc des signes évident de Sodophilie.


Mais cette soumission aveugle a un prix très élevé. Les mougeons sont très sujet à la RAGE(tm). Ils entrent dans des colères noires lorsqu'on insulte leur berger protecteur (après tout ne dit on pas "un berger est Dieu dans le regard de son mougeon?"). Cette RAGE(tm) étant transmissible à l'homme, le mougeon est très souvent banni pour des raisons sanitaires.

Il est à noter que le bec du mougeon est très utile quand, entré en mode RAGE, celui-ci mitraille avec hardeur le petit bouton rouge placé en haut à droite de celui ou ceux qui ont osé malmener son berger vénéré!

les bergers.

Les bergers qui élèvent les mougeons sont, comme nous l'avons déjà dit, des marques ou des studios de développement.

Le mougeon est pour le berger une très grosse source de revenu... et de plaisir, aussi les élève-t-il dans le plus grand secret pour en garder tous les revenus possibles et imaginables, pour se livrer à la sodomie active dans la plus stricte intimité, mais aussi pour cacher l'apparence si particulière du mougeon au reste du monde et cachent le fait qu'il s'agissait autrefois de simples humains!

La relative prolifération des mougeons a obligé les bergers à lever une partie du voile sur leurs existence et utilité.

Aujourd'hui le berger ne peut plus se passer de ses mougeons, ils sont sa plus grande source de revenu et son plus grand plaisir coupable!

Les meilleurs témoignages de bergers sont ceux des dirigeants de Game Freak qui ne peuvent plus se passer des trous de leurs mougeons au point de leur proposer lubriquement sodomie sur sodomie, et ces derniers semblent tout à fait satisfaits de ça!

Malheureusement à cause du coté éminemment lucratif de l'élevage du mougeon aucun berger n'a voulu se séparer longtemps d'une de ses bêtes, et aucun n'a voulu en sacrifier un pour la science, c'est pourquoi cette étude possède encore des incertitudes !


Prolifération.

Les mougeons sont depuis quelques années en extension, cette multiplication visiblement exponentielle est encore mal connu mais elle permet au moins de mieux cerner les communautés ou les mougeons sont les plus présents.

Surprise, suivant les générations de console et l'évolution du matériel, les mougeons ne se développent pas de la même façon, telle génération les mougeons seront plus présents chez les Bouzeux, une autre génération ce sera chez les N-Sex, une année ils prolifèreront chez les Niais ou même les PCistes car oui, on trouve même des mougeons chez les Gras !

Nous savons qu'il existe aussi des mougeons qui passe d'un berger à un autre, du moins il en existe au moins un!

Mais le mougeon est particulièrement bien représenté au milieu de deux sous-espèces de N-sex, je veux bien évidemment parler des Neo N-Sex et surtout, surtout, des horribles et déjà aberrants Pokefags, sans doute la quintessence des mougeons...

Ces derniers sont sans doute un peu moins frugaux que les autres mougeons (et encore) mais en tout cas ce sont les plus stupides et sodophiles !

Et la prolifération des Pokefags n'est pas prête de s'arrêter, bien au contraire !

Quelle surprise de voir des mougeons chez les PCistes bien nourris mais le mirage de Star Citizen en a fait dégénérer plus d'un, au point d'y dépenser leurs fortunes en plus d'attendre le jeu, d'où les restrictions qu'ils s'imposent, il y en a même un beau sur le forum !

Quelques mougeons connus et reconnus sur le forum.

- Swardandan - Sous espèce N-Sex.

- Zeldaninchart - Idem, remplace Swardandan depuis sa disparition.

- TondeurMouton - Idem, seul cas pour l'instant repéré d'un mougeon passé de la sous-espèce Bouzeux à la sous-espèce N-Sex!

- Darkri - Idem.

- Lucamag - Idem.

- Harlow - Sous espèce Bouseux.

- Super Ryan 2 - Idem.

- LittleBoots - idem.

- Crunky972 - cas très rare de mougeon sous espèce PCiste

- Operandi - Sous espèce Googole, attention, sous-espèce probablement disparu.

Conclusion

Il resterait encore beaucoup de choses à dire du mougeon.

Ses caractéristiques, sa relative prolifération récente et ses représentants qui commencent à être bien repérés parmi les communautés en font un être absolument fascinant. Gageons que la recherche avancera dans le bon sens et qu'on en saura bientôt beaucoup plus sur ce magnifique et étrange animal.

Qui sait? Peut être qu'un jour nous créerons de super-soldats à partir de leurs gènes, capables de braver n'importe quelle mission, mêmes les plus suicidaires, sans la moindre peur ou doute?