Uncharted 4: A Thief's End

De Wiki GDC
(Redirigé depuis Uncharted 4)
Aller à : navigation, rechercher
Nathan Drake

Uncharted 4: A Thief's End est un film interactif triple A sorti exclusivement sur PlayStation 4 et développé par Naughty Dog, sorti le 10 mai 2016 après plusieurs reports. Il s'agirait également de la dernière aventure de Nathan Drake. Sa réception dans la presse spécialisée occasionna plusieurs polémiques sur les Internets qui, d'après les spécialistes, auront un impact durable sur la démographie soniaise.

Résumé

Le temps d'un niveau, U4 rend un hommage discret à Monster Hunter 3 (Wii).

Comme son nom l'indique, Uncharted 4 est l'ultime aventure de son protagoniste Nathan Drake, ayant désormais la quarantaine et donc ayant fait son temps, à l'instar du gameplay de la série qui se constitue toujours de plate-forme (très) scriptée, de gunfights répétitives et d'énigmes à faire pâlir le début de partie d'un certain Bioshock Infinite. La linéarité est toujours de mise, bien que certains segments se veulent plus (faussement) ouverts. Conscient d'avoir séduit une large proportion de casual gamers avec les cinématiques tire-larmes d'un certain The Last of Us, Naughty Dog n'a pas hésité à introduire un peu de la mise en scène de ce dernier dans Uncharted 4, histoire de brosser un peu plus son public cible dans le sens du poil. Mais comme ses prédécesseurs, le premier argument de vente d'Uncharted 4 demeure ses graphismes ambitieux qui bénéficient largement de l'expertise technique de Naughty Dog. Forcément, Sony a largement mis en valeur cet aspect à travers moult trailers et présentations, largement plébiscités par la presse spécialisée ainsi que relayés un peu partout par les fans à grand renforts de GIFs. Inutile de préciser que la sortie du jeu était vouée à finir dans la sueur, les larmes et autres pétages de plomb. Mais pour qui ?


Jouons avec Uncharted: un de ces deux jeux vidéo permet de visiter l'entièreté du décor montré. Sauras-tu le retrouver ?

Réception

A l'approche du 10 mai, tout commençait pourtant bien pour les fidèles supporters de Sony et son studio phare Naughty Dog: les premiers tests, qui sont d'habitude les plus crédibles, ont rapidement permis au jeu de négocier une moyenne de plus de 90% sur Metacritic. Le très intègre Gameblog alla jusqu'à remettre son système de notation en question pour mieux attribuer un autre 10/10 à Uncharted 4, signé de la plume magistrale de Carole Quintaine.

Mais tout bascula lorsque Gamekult publia son propre test du jeu, lui attribuant un modeste 8/10 (une note très moyenne, comme chacun le sait) dépourvu de sa sacro-sainte sélection. C'est la panique dans la bergerie. Entre autres, Gamekult reproche au jeu des gunfights et infiltration datés, un scénario cousu de fil blanc ou encore des phases de jeu redondantes. Le dernier Naughty Dog serait-il une fumisterie ? Pour mieux faire passer la pilule, Gamekult affirme toutefois qu'il s'agit du plus beau jeu vidéo de l'histoire de l'humanité. Cela ne suffira pas à consoler les plus ardents supporters du jeu, qui iront jusqu'à appeler au boycott du magazine sur le forum Guerre des consoles.


Bouleversé, le très populaire LetsRockBaby appelle au boycott de Gamekult sur GDC.


Mais ce premier coup dur ne fut qu'un apéro avant le plat de résistance. C'est en effet un journal américain, le Washington Post, qui fit abstraction des rêves des fans et pris le parti de la critique sans concession en collant un 40/100 sur Metacritic à la dernière superproduction de Sony, proposant de facto la critique professionnelle la plus objective du jeu à ce jour. Au point de faire même chuter d'un point la moyenne Metacritic, un véritable affront fait à la communauté soniaise qui s'empressa de lancer une pétition en ligne pour demander le retrait du billet controversé. Une pétition qui ira jusqu'à mobiliser Troy Baker, le doubleur du frère de Nathan Drake (ainsi que de Joel dans The Last of Us), un véritable argument d'autorité pour la bergerie.

Les conséquences qui ont suivi furent terribles. Epinglé temporairement sur le forum GDC afin de réveiller les consciences, un topic sur le sujet fit même perdre la tête aux plus ardents défenseurs de Sony, l'un d'entre eux allant jusqu'à re-calculer manuellement les moyennes Metacritic d'Uncharted 4 et de Super Mario 3D World pour s'assurer que ce dernier avait 0,8% de moins. Car il s'agit bien évidemment d'une différence monumentale à l'échelle de la critique de jeu vidéo professionnelle.


Profondément marqué par les évènements, le petit ashitaka18 mets en pratique son cours de mathématiques pour vainement défendre Uncharted 4.


Ailleurs dans le monde, la communauté soniaise se disloqua par endroits, tandis que d'autres eurent recourt à des remèdes extrêmes pour soulager leur douleur. C'est ainsi que, quelque part au Royaume-Uni, un attroupement de fans perturba une ville entière après avoir consommé ensemble du cannabis en masse. S'il est encore trop tôt pour évaluer son impact sur le long terme, nul doute que ce camouflet historique laissera quelques cicatrices pour les années à venir.


Des conséquences aussi terribles qu'inattendues.