Kick de base inconditionnel

De Wiki GDC
Aller à : navigation, rechercher

Le kick de base inconditionnel (ou KBI), aussi appelé mitard universel, est un nouveau concept de modération de forums Internet consistant à bannir temporairement chaque mois tout utilisateur, sans distinction, pour une courte durée, le choix de la date pour commencer cette période étant purement aléatoire. La durée de ce bannissement est largement discutée, évaluée à 3 jours chez certains, tandis que d'autres plaident pour une durée de 10 jours. Ce concept, pensé pour réguler les forums, a été popularisé sur le forum Guerre Des Consoles par Dreamboum.

Motivations

Les défenseurs du KBI avancent principalement 3 grandes raisons.

Evolution du nombre de messages/an sur GDC au fil des années.
  • La première raison n'est autre que la croissance sans fin des forums en ligne, dû au déploiement d'Internet, qui touche aujourd'hui toutes les couches de la population, mais aussi l'usage toujours plus fréquent du Web amorcé par la popularisation des smartphones et des tablettes. Ainsi, la fréquentation du forum Guerre Des Consoles n'a cessé d'augmenter au fil des années, si l'on excepte une chute considérable en 2015 dû au passage à la nouvelle version du site en fin d'année et chapeautée par Webedia.
Tay, l'IA de shitposting élaborée par Microsoft.
  • Les pro-KBI avancent également que si les forums en ligne prennent toujours plus d'ampleur, leur modération devient de plus en plus difficile à gérer et toujours plus complexe. Le faible nombre de modérateurs couplé à l'inefficacité des outils transforme ainsi le système en véritable bureaucratie qui est difficilement tenable à long terme. Le mitard universel permettrait ainsi de simplifier le système.
  • Enfin, la paix des Internets est également menacée dans les prochaines décennies par l'automatisation du shitposting. Initialement perçu comme un argument irréaliste, celui-ci fut reconsidéré lorsque Microsoft mis en ligne son intelligence artificielle Tay, qui s'est très vite révélé capable d'imiter à la perfection les shitposters du célèbre imageboard 4chan. Le risque de voir les forums inondés par des intelligences artificielles immodérables au quotidien est donc bien réel.

Réception

Bien qu'il n'ait jamais été testé sur la durée, le mitard universel suscite de nombreux espoirs chez les modérateurs de part le monde, qui ne cessent de le promouvoir au nom du bien commun. Bien entendu, le KBI a aussi de nombreux détracteurs, qui pointent notamment du doigt les potentielles dérives autoritaires qui découleraient d'un kick obligatoire par mois, mais critiquent aussi un encouragement potentiel à la paresse des modérateurs, qui auraient dès lors plus de temps disponible pour shitposter eux-mêmes. Cette opposition bien réelle motive néanmoins les pro-KBI à redoubler d'effort. C'est ainsi que le collectif autoritariste Nuit de boue a largement promu le mitard universel dans les média mainstream au cours du printemps 2016, avant qu'il ne soit noyauté par différents groupuscules militant pour le politiquement correct.

Certaines personnes pensent néanmoins que le kick de base inconditionnel ne va pas assez loin, et plaident pour un bannissement à vie de tout individu jugé nocif pour une communauté en ligne. Cette revendication, froidement décrite par le sociologue Bernard Frigot dans son ouvrage De l'émancipation de soi sur le Web, a été largement popularisée par la youtubeuse et écologiste radicale Ursule. Celle-ci a en effet réalisé un documentaire de 30 minutes sur le sujet, financé par la plate-forme en ligne d'économie circulaire Toupee.

Expérimentations en cours

Le mitard universel est en cours d'expérimentation sur Gamekult.

Souvent critiqué pour n'avoir jamais été appliqué à long terme, le mitard universel est néanmoins en cours d'expérimentation un peu partout sur le Web. Comme souvent en matière de ligne éditoriale ou de gestion de communauté, Gamekult a une longueur d'avance sur ses concurrents et expérimente le kick de base depuis 2014. C'est ainsi que de nombreux kulteurs sont mis hors jeu pour de courtes durées de façon totalement imprévisible et sans justification, ce qui ne manque pas de susciter le débat auprès de sa communauté.