Final Fantasy XIII

From Wiki GDC
Jump to: navigation, search

FF XIII est un jeu kikoojap développé par Square Enix.


Final Etron XIII à moins que ce ne soit Etron Final XIII, enfin bon...

Pourquoi un étron me diriez vous ?


Prenez le truc qui sert d'héroïne, derrière sa façade austère ténébreuse se cache une fille archi méga tête à claques, qui plus est, une niaise qui s'ignore !

Bon, s'il n'y avait qu'elle, la pilule passerait peut-être mieux (et encore) mais elle a le culot d'être accompagnée par sa bande, ou plutôt clique !

Et quelle clique !

Des hommes et des femmes - rien de plus normal, surtout si on compte les quotas mais... Personnages hautement insipides, totalement pathétiques, archi niaiseux et par dessus le marché tous plus têtes à claques les uns que les autres, parfois même un tout petit peu plus que "l'héroïne" !

Mention spéciale à l'infâme fillette créée pour attirer les kikoojaps les plus déviants. Son rôle principal étant de glapir, glapir et encore glapir ! de magnifiques glapissements aussi hystériques que sensuels ou aussi sensuels qu'hystériques. De quoi attirer, attraper et faire grimper aux murs tous les Kikoojaps pucix en ruts de l'univers !

Vous vouliez des personnages charismatiques ?

Et bien le plus simple est de passer à un autre jeu !


Et l'aventure ressemble à quoi dans tout ça ?

Même les personnages les plus niaiseux de l'univers peuvent avoir des aventures épiques, non ?

C'est très simple, on suit un très beau couloir... Jusqu'à un autre très beau couloir, de ce nouveau très beau couloir on emprunte un autre très beau couloir, puis encore un autre et un autre... Enfin vous voyez la suite... Pour finir par arriver dans une zone un peu plus ouverte !

Heureusement pour nous ces très beaux et longs couloirs ne sont pas vides, sinon ce serait évidemment très triste et très très soporifique !

Il y a des mobs qui gigotent ça et là et des boss aussi qui bloquent l'accès aux autres couloirs en se trémoussant... Allons nous avoir de ces combats vachement épiques comme on pourrait s'y attendre dans un jeu Square Enix ?

Et bien pas tout à fait !

Prenez une manette et attaquez !

vous allez faire une bonne séance de bourrinage de touches (bien maîtrisé)... Enfin pour être précis vous allez principalement bourriner une seule touche (je ne vous dis pas laquelle, c'est une surprise).

Ce système peut paraître simpliste, oui, mais il a quand même son intérêt si vous avez une envie pressante !

Vous pouvez aller aux chiottes sans mettre le jeu en pause, manette en main tout en bourrinant celui-ci puis revenir... Et surprise tous les mobs ou le boss sont vaincus !!!

Vous vous attendiez à des scènes épiques et bien non !


Et qu'en est-il du scénario ?

Toute aventure épique à son scénario, non ?

Qu'en est-il de celui de FF XIII ?

Et bien....

C'est un scénario à l'image de l'héroïne, sombre, niaiseux et sans saveur (mais on ne spoilera rien ce serait trop facile), adapté pour Kikkojap écervelés, qui eux, bien évidemment, dans leurs délires ne remarquent rien et sont même capables d'en redemander !

Vous vous attendiez à un scénario complexe et prenant ?

Pas sûr que celui de FFXIII soit pour vous !


Pour éviter d'être totalement déçu il y a deux petites consolation !!!

Le jeu à de jolis Kraphisms et une très bonne OST qui relèvent légèrement le niveau pathétique du jeu.


Conclusion.

Ce jeu est l'une des pires immondices sorties de entrailles de Square Enix, un jeu qui n'aurait jamais dû exister... Mais consolons nous un peu, Final Fantasy XV est presque aussi pire, voire même (quand même) un tout petit peu plus que lui !!!


Ce gigantesque étron doit aussi sa notoriété à son annonce sur 360, et en superior version, qui a provoqué un génocide chez les moutons et autres kikoo-FF.